514 942.8977
514 942.8977

ÉGOUT BOUCHÉ ET RACINES D'ARBRES : FAITS ET SOLUTIONS

Vendredi, 13 mai 2016


 
 
 


Les racines d'arbres sont souvent accusées d'obstruer, voire de briser, l'égout ou les drains de fondation d'une résidence.

Est-ce vraiment le cas ?
 
Ce texte explique ce qui se passe dans le sol tout en éclairant le propriétaire qui veut corriger son problème d’égout bouché ou de drain obstrué.
 
Des problèmes avec l’égout de votre maison ?
 
Pour le savoir, des signes avant-coureurs se manifestent généralement. Les plus courants sont :
  • la vidange simultanée du bain, de la lessive et du lavabo se fait plus lentement qu’auparavant
  • une odeur d’œufs pourris provient à l’occasion du drain de plancher du sous-sol
  • il y a débordement d’eaux usées par le plancher du garage ou du sous-sol
 
Lorsque les équipements de plomberie raccordent fonctionnent mal, il est presque assuré que le problème se trouve quelque part dans la section souterraine de votre tuyau qui rejoint l’égout municipal. Le premier réflexe est souvent de suspecter les arbres situés à proximité, mais est-ce vraiment la faute des arbres ?
 
Un problème d’égout, ça ne se passe pas tout seul
Un égout en bon état est étanche. Il a une pente qui permet un écoulement facile et tout son diamètre intérieur est libre de laisser passer les eaux usées. Le mauvais fonctionnement de l’égout résulte généralement d’une obstruction de l’intérieur du tuyau, ce qui réduit sa capacité d’évacuation. Un plombier se chargera de débloquer l’égout et déterminera la cause du problème. Dans certains cas, il peut s’agir simplement de nettoyer un dépôt de graisses accumulées sur les parois intérieures du tuyau ou encore d’enlever un objet coince. Dans les cas plus graves, il se peut que le tuyau lui-même soit la source du problème.
 
Un diagnostic à l’aide d’une caméra
L’inspection directement à l’intérieur de l’égout avec une caméra vidéo est essentielle pour permettre au plombier de constater le problème, ça gravite ainsi que son emplacement, le tout sans excaver. Des problèmes décelés tôt sont parfois réparables sans excavation. Lorsque la détérioration est plus sérieuse, un diagnostic précoce peut donner une marge de manœuvre pour planifier les dépenses que le propriétaire devra engager pour remplacer l’égout.
 
Les égouts ont une durée de vie limitée
II est normal pour un propriétaire de prévoir des travaux d’entretien, de réparation ou même de remplacement de l’égout, car même lorsque celui-ci a été parfaitement installe, il se détériore en raison de l’effet continu du poids qui écrase lentement les tuyaux et des vibrations du sol.
 
Certains égouts se détériorent prématurément
Les joints non étanches sont à l’origine d’une grande partie des problèmes graves qui nécessitent la réparation ou la reconstruction prématurée d’un égout avant la fin de sa vie utile. Un joint défectueux peut laisser fuir une partie des eaux usées qui va contaminer le sol. À l’inverse, il peut permettre à la nappe phréatique de se drainer dans l’égout. Seuls ou combinés, ces deux phénomènes viennent déranger le sable compact qui entoure les tuyaux.
 
Les vides ainsi créés peuvent permettre au poids et aux vibrations du sol déboiter les sections de tuyaux, d’ouvrir les joints et de créer des contrepentes ; ils facilitent le développement des racines et favorisent la prolifération de la vermine.
 
Les racines ne cherchent pas l’eau
Le déblocage avec un furet ou l’inspection avec une caméra vidéo révèle parfois la présence de racines dans certains égouts bloqués. Ces racines sont très petites et souvent suspendues en haut du tuyau comme un voile. Toujours localisées à partir d’un joint ou d’une fissure, elles ne bloquent pas complètement le tuyau, mais contribuent à ralentir la vitesse d’évacuation, favorisant l’accumulation de débris solides et éventuellement le blocage des eaux usées.
 
Contrairement à une croyance répandue, les racines ne sont pas des « têtes chercheuses » capables de détecter l’eau. Le sable compact qui entoure les tuyaux étanches n’est pas propice au développement des racines. Lorsque dérange par les fuites d’eaux usées, il facilite cependant le développement des racines.
 
Les racines ne brisent pas les tuyaux
La croissance des racines se fait toujours à partir de tissus tendres, le durcissement venant par la suite. Par conséquent, les racines ne sont pas en mesure d’agrandir les ouvertures par lesquelles elles s’introduisent. Elles ne peuvent pas non plus fendre ou percer les tuyaux. C’est pourquoi on ne trouve pas de grosses racines dans les égouts, même dans ceux qui sont bloqués depuis plusieurs années. On verra plutôt des enchevêtrements de petites racines vivantes et mortes qui occupent le diamètre du tuyau.
 
II n’y a pas d’espèces d’arbres problématiques
La mauvaise réputation des peupliers, saules et érables argentés est surfaite. Aujourd’hui, avec la plantation d’espèces plus variées, on constate couramment que les racines de n’importe quelle espèce d’arbre ou même d’arbuste peuvent être trouvées dans les égouts défectueux.
 
Le pouvoir destructeur des racines de certaines espèces fait donc partie de la légende.
 
L’abattage des arbres ne répare pas les égouts défectueux
L’abattage d’un arbre n’empêchera pas la détérioration de progresser rapidement en raison des fuites par les joints. Si on laisse la situation perdurer, l’égout se bloquera à nouveau en raison de contrepentes ou de la détérioration des sections de tuyaux, sans compter la contamination de l’environnement.
 
Les joints défectueux laissent entrer le sable ainsi que l’eau du sol et sortir les eaux usées polluantes. Si une racine est présente tout près, elle pourra s’introduire dans l’égout. Une fois dans l’égout, de petites ramifications se forment et nuisent à refoulement des eaux usées.
 
Un problème avec le drain de fondation ?
Le drain de fondation est un tuyau perforé installé au pourtour de la semelle des murs de fondation et raccordé à l’égout pluvial. II sert à éliminer les surplus d’eau de la nappe phréatique. De l’eau ou une forte humidité au niveau du plancher ou de la partie basse des murs du sous-sol, la présence d’efflorescences (dépôts) blanchâtres sur le béton et divers problèmes de moisissure ou de pourriture peuvent indiquer qu’un drain de fondation est absent ou défectueux.
 
Le drain de fondation se détériore lui aussi
Au fil des ans, les tuyaux des drains de fondation peuvent se remplir de particules du sol qui s’y déposent et former une couche de plus en plus épaisse, ce qui fi nit par nuire à l’évacuation de l’eau. Dans certains sols, la surface et les perforations des tuyaux peuvent se colmater à cause de réactions chimiques du sot environnant, ce qui empêche l’eau de se drainer à l’intérieur.
 
Des travaux d’entretien peuvent être requis
Les drains de fondation doivent être nettoyé périodiquement des sédiments accumules. Les racines ne pourront pas se développer dans le drain de fondation vide. Dans d’autres cas, l’excavation et le remplacement du drain de fondation doivent être faits sur une partie ou sur l’ensemble du pourtour du bâtiment. Dans toutes les situations cependant, il est recommandé de corriger certaines pratiques d’aménagement qui favorisent le colmatage ou le dépôt de sédiments. Ainsi, les pentes du terrain devraient toujours éloigner l’eau des murs de fondation et les gouttières de toit ne devraient pas se vider à la surface du sot directement à la base des murs. De plus, le drain de fondation devrait toujours être raccordé à une conduite distincte d’égout pluvial qui rejoindra l’égout municipal en parallèle de l’égout sanitaire.
 
Répare où remplacer ? Des solutions variées
Selon le diagnostic de l’état de l’égout ou du drain de fondation, votre plombier sera en mesure de déterminer si la conduite doit simplement être entretenue, réparée ou complètement remplacée. De plus, pour conserver des arbres importants ou des aménagements paysagers, certaines techniques de réparation procèdent par l’intérieur des tuyaux, ce qui minimise l’excavation.
 
Au besoin, les spécialistes de la Division de la gestion des eaux pourront aussi vérifier s’il est possible de minimiser les inconvénients de l’excavation. Ainsi, selon la situation de l’égout, des arbres ou des aménagements paysagers, il est parfois possible de dévier légèrement la position des branchements des services d’aqueduc et d’égout.
 
Les arbres : une valeur sure
Les arbres sont un facteur important de la qualité de vie des citoyens. Lorsque cela est possible, ils doivent être sauvegardés lors des travaux de remplacement d’égouts. Si une autorisation a été émise pour abattre un arbre en raison de l’excavation, une plantation de remplacement devrait être faite là où l’espace le permet. Un nouveau tuyau d’égout installe par un entrepreneur qualifie sera étanche et ne servira pas de portes d’entrée aux racines des arbres ou arbustes du voisinage.
 
 
Source : Texte Ville de Québec, photo Ville de Sherbrooke