514 942.8977
514 942.8977

ISOLATION ET CHAUFFAGE : CONSEILS D'EXPERT

Dimanche, 11 décembre 2016


 
 
 




Le chauffage est la deuxième plus grande source de gaz à effet de serre. Voilà pourquoi on se préoccupe autant de l’isolation et du chauffage des maisons. Dans la plupart des cas, ce n’est pas le type de chauffage qui est en cause, mais la façon dont la maison retient la chaleur.
 
Grâce à quelques astuces toutes simples, un propriétaire pourrait économiser des centaines de dollars par année en frais d’énergie, et ce, sans investissements majeurs. Tout ce qu’il faut, c’est quelques heures et des matériaux à faibles coûts pour avoir une maison à haut rendement énergétique.
 
1.INSTALLER DES THERMOSTATS PROGRAMMABLES —Un thermostat programmable aide à économiser sur les frais de chauffage, car il permet de programmer à l’avance la température de la maison selon l’horaire de la famille ou l’heure de la journée. Par exemple, lorsque les membres de la famille sont au travail ou à l’école, on peut régler le thermostat pour que la température baisse, puis remonte juste à temps pour le retour des occupants ; ou encore pour que la température de la maison soit plus basse la nuit, mais confortable au lever. Ce système de programmation fonctionne également avec la climatisation.
 
2.AJOUTER DE L’ISOLANT DANS LE GRENIER —La plupart des greniers sont isolés, mais l’ajout d’isolant dans cette pièce permet d’améliorer le rendement énergétique de façon remarquable. Dans une maison, la chaleur monte. Si le plafond est froid, à cause d’une isolation insuffisante du grenier, le système de chauffage devra travailler plus fort pour maintenir la température voulue. Une valeur de résistance thermique (valeur « R ») de 40 à 50, (soit de 13 ½" à 16 ¾" d’isolant de fibres de verre) est recommandée pour l’isolation du grenier dans les régions plus froides. Cet ajout permettra aussi d’économiser sur la climatisation durant l’été.
 
3.PLANTER DES ARBRES POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL —Qu’il fait bon se rafraîchir à l’ombre des arbres par une chaude journée d’été ! Mais les arbres peuvent également aider à garder la maison fraîche durant l’été en bloquant les chauds rayons du soleil. L’hiver, ils forment une barrière contre le vent froid. Planter la bonne variété d’arbres selon la région peut entraîner une économie d’énergie.
 
4.INSTALLER UN VENTILATEUR DE PLAFOND —Dans une maison, l’air chaud monte et reste au niveau du plafond pendant que le reste de la pièce se rafraîchit. Beaucoup de temps et d’énergie sont requis pour garder toute la maison chaude. Un ventilateur de plafond pousse l’air chaud du plafond vers le bas et assure une bonne circulation d’air dans la maison. Ainsi, le système de chauffage n’a pas à travailler aussi fort pour maintenir la température voulue.
 
5.INSTALLER UNE COUVERTURE ISOLANTE POUR CHAUFFE-EAU —Tous les réservoirs de chauffe-eau sont doublés de l’intérieur avec de la mousse isolante. Le corps du réservoir peut tout de même laisser échapper de la chaleur. Une couverture isolante pour chauffe-eau, à faible coût, permet d’isoler le réservoir de l’extérieur. Ainsi, l’élément chauffant de l’appareil consommera moins d’électricité pour la même quantité d’eau, ce qui réduira la facture d’électricité. Du même coup, recouvrez les tuyaux à la sortie du chauffe-eau avec de l’isolant pour tuyaux.
 
6.CALFEUTRER LES FENÊTRES ET LES CADRAGES DE PORTE —La plupart des centres de rénovations vendent des mèches spéciales qui produisent un peu de fumée lorsqu’elles sont allumées. Il suffit de déplacer une mèche allumée le long du cadrage des portes extérieures et le pourtour des fenêtres ainsi que devant les prises électriques pour vérifier s’il y a des courants d’air. Lorsque la fumée se disperse à l’horizontale, c’est qu’il y a une fuite. Réparer cette fuite en appliquant un calfeutrant acrylique longue durée.
 
7.SCELLER LES CONDUITS D’AIR —Recouvrir les conduits d’air chaud avec du ruban à conduit métallique pour éviter que l’air chaud, ou l’air frais de la climatisation s’échappe par les joints ou les fissures.
 
8.REMPLACER LE FILTRE DU POÊLE —L’air ambiant d’une maison peut contenir des particules de poussière qui cause de l’inconfort chez les occupants et qui font travailler plus fort le système de chauffage ou de climatisation pour maintenir la température voulue. Ces particules peuvent réduire la durée de vie utile des moteurs de ventilateur en se glissant sur leurs parties mobiles. Il est recommandé de remplacer les filtres amovibles ou nettoyer les filtres fixes deux fois par année.
 
9.INSTALLER UNE PELLICULE ISOLANTE SUR LES FENÊTRES —Même les meilleures fenêtres à double vitrage dotées d’un revêtement à faible émissivité et remplies d’argon entre les deux vitres n’ont qu’une valeur de résistance thermique (valeur « R ») de R3 ou R4. Peu coûteuse, la pellicule isolante pour fenêtre peut augmenter la protection thermique.
 
10.ISOLER LES PRISES ÉLECTRIQUES —Plusieurs maisons construites avant les années 2000 ne disposent pas de barrière à l’intérieur du mur pour empêcher le vent de s’infiltrer par les prises de courant des murs « froids », c’est-à-dire donnant sur l’extérieur. Comme l’isolation des murs ne protège pas du vent, l’air froid se glisse entre le bardage du revêtement extérieur de bois ou de vinyle, se fraie un chemin à travers les panneaux de fibres de verre et entre dans la maison par les interrupteurs et les prises de courant. L’installation de pare-vapeur sur les boîtes électriques bloque les infiltrations d’air. Il est également possible d’insérer des cache-prises.
 
Source : RONA