514 942.8977
514 942.8977

LE RÔLE DE L'ÉCHANGEUR D'AIR

Jeudi, 19 mai 2016


 
 
 




Le rôle de l’échangeur d’air est d’apporter de l’air neuf dans votre résidence et d’évacuer l’air vicié vers l’extérieur afin de renouveler l’air intérieur.
 
L’utilisation d’un échangeur d’air est maintenant obligatoire dans les constructions neuves, selon le Règlement sur l’efficacité énergétique, car elles sont si bien isolées que cela empêche le renouvellement naturel de l’air, emprisonnant ainsi l’humidité et les polluants à l’intérieur de la maison.
 
Pour la même raison, les travaux d’isolation d’une résidence devraient s’accompagner de l’installation ou du renouvellement de l’échangeur d’air.
 
Idéalement, l’échangeur d’air doit contrôler le changement d’air dans toutes les pièces de la maison. En particulier pour l’air des chambres, qui sont des pièces fermées où nous passons plusieurs heures consécutives tous les jours.
 
Il existe 2 principaux types d’échangeur d’air :
  1. À récupération de chaleur
  2. À récupération d’énergie
 
Échangeur d’air à récupération de chaleur (VRC)
Il possède un noyau récupérateur de chaleur qui transfère une bonne partie de la chaleur de l’air vicié expulsé vers l’air frais qu’il puise à l’extérieur de la maison. Ainsi, l’air vicié et l’air frais ne sont pas mélangés.
 
L’échangeur d’air à récupération d’énergie (VRE)
En plus de récupérer la chaleur tout comme le VRC, il récupère également l’énergie contenu dans l’humidité ambiante. Il limite, au besoin, la quantité d’humidité entrant dans la maison et permet ainsi de maintenir toute l’année un taux d’humidité constant dans la maison. Il permet aussi d’économiser sur les coûts de chauffage et de climatisation tout en améliorant le rendement de ces systèmes, d’où son nom de « récupérateur d’énergie ».