514 942.8977
514 942.8977

Statistiques des ventes résidentielles - novembre 2018

Jeudi, 6 décembre 2018






L'ÎLE-DES-SŒURS, le 6 déc. 2018 /CNW Telbec/ - La Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, établies d'après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers. Ainsi, 3 630 ventes résidentielles ont été conclues au cours du mois de novembre 2018, ce qui représente une augmentation de 6 % par rapport au même mois l'an dernier, un record pour cette période de l'année et une 45e hausse mensuelle consécutive. Cliquez ici pour voir la vidéo sur les statistiques de novembre 2018. 

Variation des ventes par secteurs
  • Cinq des six principaux secteurs géographiques ont enregistré des hausses d'activité en novembre.
  • SaintJean-sur-Richelieu et la Rive-Nord ont mené le bal, avec des croissances respectives du nombre de ventes de 23 % et de 14 %.
  • La RiveSud (+8 %), l'Île de Montréal (+3 %) et Laval (+1 %) ont également connu des augmentations de leur nombre de transactions.
  • Seul le secteur de VaudreuilSoulanges a vu ses ventes diminuer, de 8 % comparativement à novembre 2017.
Statistiques par catégories de propriétés
  • La progression des ventes en novembre a été généralisée à toutes les catégories de propriétés.
  • À l'échelle de la RMR, le nombre de transactions de copropriétés (1 256 ventes) a bondi de 10 %, tandis que les ventes de plex (436 ventes) et de maisons unifamiliales (1 930 ventes) ont augmenté de 6 % et de 3 % respectivement.
Au chapitre des prix
  • À l'échelle de la RMR, le prix médian des unifamiliales et des copropriétés ont crû de 5 % sur un an, pour s'établir à 334 000 $ et 264 900 $ respectivement.
  • Le prix médian des plex a quant à lui progressé de 2 % depuis novembre 2017, à 520 000 $.
« Les propriétés trouvent preneur de plus en plus rapidement dans la région montréalaise, alors que le délai de vente moyen, toutes catégories de propriétés confondues, était de 80 jours en novembre, soit 7 jours de moins qu'il y a un an », note Nathalie Bégin, présidente du conseil d'administration de la CIGM. « Ce sont les unifamiliales et les plex qui se vendent le plus rapidement, soit en 72 jours en moyenne, tandis que les copropriétés mettent 94 jours avant d'afficher la mention Vendu », ajoute-t-elle. 

Nombre de propriétés à vendre

En novembre, on dénombrait 21 089 inscriptions résidentielles en vigueur sur le système Centris des courtiers immobiliers, soit 18 % de moins qu'un an plus tôt.