514 942.8977
514 942.8977

Statistiques immobilières du mois de mars 2018

Vendredi, 6 avril 2018






L'ÎLE-DES-SŒURS, QC, le 6 avril 2018 /CNW Telbec/ - La Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, établies d'après la base de données provinciale Centris® des courtiers immobiliers. Ainsi, 5 656 ventes résidentielles ont été conclues au cours du mois de mars 2018, ce qui représente une augmentation de 6 % par rapport à la même période l'an dernier. Il s'agit d'une 37e hausse consécutive et également du meilleur mois de mars en huit ans. Cliquez ici pour voir la vidéo sur les statistiques de mars 2018.
 
Variation des ventes par secteurs
  • Sur le plan géographique, quatre des six grands secteurs de la métropole ont enregistré une hausse des ventes résidentielles le mois dernier, soit la Rive-Sud (+10 %), Laval (+9 %), l'île de Montréal (+7 %) et la Rive-Nord (+6 %).
  • À l'inverse, l'activité a ralenti dans les secteurs de Vaudreuil-Soulanges (-10 %) et de Saint-Jean-sur-Richelieu (-9 %).
 
Statistiques par catégories de propriétés
  • Pendant que les ventes de maisons unifamiliales sont demeurées stables, les ventes de plex de 2 à 5 logements ont progressé de 3 %, enregistrant leur meilleur mois de mars depuis 2010.
  • Toutefois, comme c'est le cas depuis plusieurs mois, c'est la copropriété qui a volé la vedette, avec une forte croissance des ventes de 19 % en mars. La Rive-Sud s'est particulièrement distinguée, avec une hausse de 37 % à ce chapitre.
« Le marché de la revente de copropriétés est très actif dans la région de Montréal », souligne Mathieu Cousineau, président du conseil d'administration de la CIGM. « Outre le fait que nous venons de battre un record de transactions pour un mois de mars, cela fait maintenant 11 mois consécutifs que la croissance des ventes dans ce segment est supérieure à 10 %. »  
 
Au chapitre des prix
  • À l'échelle de la RMR, le prix médian des maisons unifamiliales s'est établi à 314 900 $ en mars, soit 5 % de plus qu'un an plus tôt.
  • Du côté de la copropriété, le prix médian est demeuré stable, alors que la moitié des unités ont été vendues à plus de 240 000 $.
  • C'est le prix médian des plex qui a le plus fortement progressé, soit de 9 %, atteignant 495 000 $.
Nombre de propriétés à vendre
En mars, on dénombrait 26 395 inscriptions résidentielles en vigueur dans le système Centris®, soit 16 % de moins qu'un an plus tôt.