514 942.8977
514 942.8977

TRUCS POUR PEINTURE, MOULURES ET PAPIER PEINT

Mardi, 19 juillet 2016


 
 
 


Une fois les gros travaux de construction ou rénovation terminés, les plaisirs de la décoration commencent ! Les couleurs et les textures produisent différents effets sur la dimension des pièces et les moulures définissent l'espace. On choisit les moulures selon leur épaisseur et leur motif et pour les mettre en valeur, rien de mieux qu'une touche de couleur.

Il suffit de consulter les magazines de décoration ou les centres de rénovation pour trouver la bonne combinaison de revêtements de finition. On peut aussi s'amuser à créer ses propres combinaisons et faire de belles découvertes !

ACHETER TOUTE LA PEINTURE NÉCESSAIRE À VOTRE PROJET EN UNE SEULE FOIS
Une peinture de bonne qualité se vend en contenant de 3,7 litres. Même le meilleur appareil de mélange de peinture peut produire de subtiles différences de couleur. Pour s’assurer d’avoir une couleur uniforme sur toute la surface à peindre, verser deux ou trois contenants de peinture dans un seau propre, mélanger, puis remettre dans leur contenant. Si deux couches de peinture sont nécessaires, mélanger seulement la moitié de la peinture pour la première couche ; mélanger le reste pour la deuxième couche.
 
MESURER ET COUPER LE PAPIER PEINT
Pour couvrir une grande surface avec du papier peint, mesurer et marquer avec un crayon l’emplacement de chaque lé. Attention de ne pas faire la marque là où elle sera recouverte de papier peint. Étendre le papier peint au sol dans l’ordre qu’il sera posé sur les murs afin de s’assurer que le motif sera bien aligné. Coller les lés ensemble avec du ruban à masquer et couper les extrémités en ajoutant environ 4 » de plus que la hauteur du mur. Cet excédent donnera assez de jeu pour bouger le lé afin d’aligner le motif parfaitement. Couper l’excédent une fois le papier peint bien en place sur le mur.
 
DÉLOGER LA PEINTURE SUR LE VERRE ET LES VITRES
La peinture séchée se déloge facilement sur les vitres avec un grattoir muni d’une lame de rasoir. Sur des objets de verre aux formes inégales, il suffit de les tremper quelques heures dans une eau contenant du savon pour lave-vaisselle.
 
PONCER UNE CLOISON SÈCHE SANS PAPIER ABRASIF
Même les plus petits travaux de ponçage produisent de la poussière. Laisser tomber le papier abrasif ; essayer plutôt une méthode sans poussière. Remplir les trous avec de la pâte à joint ; enlever l’excédent avec un grattoir. Une fois la pâte séchée, utiliser une éponge humide pour égaliser et lisser les bords.
 
AJOUTER DE LA COULEUR À L’APPRÊT
Ajouter de la couleur à l’apprêt aide la couche de finition à cacher les imperfections de la surface apprêtée et permet d’économiser sur la peinture, en particulier lorsqu’on applique une couleur plus pâle sur une couleur foncée. Il n’est pas nécessaire que la couleur de l’apprêt soit exactement la même que celle de la peinture de finition, mais assez près pour ne pas avoir à en appliquer plusieurs couches pour la cacher. En d’autres mots, l’ajout de couleur à l’apprêt permet d’économiser du temps et de l’argent !
 
ACTIVER LA COLLE DU PAPIER PEINT PRÉENCOLLÉ
Le papier peint préencollé se pose plus rapidement et fait moins de dégât, surtout quand on en a beaucoup à poser. Pour activer la colle, tremper le papier peint dans l’eau tiède, dans un bac conçu à cet effet, pendant 10 secondes. Avant de le poser, replier le lé sur lui-même, colle contre colle, pour étendre la colle uniformément sur la surface arrière du papier peint. Séparer doucement le lé, le laisser reposer pendant 5 à 10 minutes pour qu’il prenne de l’expansion avant de le poser.
 
DE LARGES MOULURES SUR MESURE
Les moulures de large dimension sont absolument magnifiques, mais elles sont chères, même celles faites de MDF (fibre de moyenne densité). Plutôt que d’enlever les vieilles moulures pour les remplacer par des plus larges, poser de plus petites moulures sur les anciennes ou au-dessus de celles-ci, selon une technique multi-niveaux pour créer un effet de largeur et d’épaisseur. Cette méthode fait des merveilles avec les plinthes et les corniches (O’gee). Autre truc : poser de plus petites moulures quelques pouces au-dessus de l’ancienne et peinturer le bout de mur entre les deux de la même couleur que les moulures. Ce truc imite très bien les larges plinthes et les cadrages.
 
POSER DES O’GEE EN UN TEMPS RECORD
L’ajout de corniches (O’gee) rehausse à merveille l’allure d’une pièce. Par contre, une coupe en angle mal exécutée peut également ruiner un décor. Pour éviter tout gaspillage de matériau, et d’argent, la plupart des centres de rénovation offrent maintenant des moulures de coin intérieur et extérieur. Tout ce qu’il reste à faire, c’est de mesurer, couper à angle droit (90 °) et clouer.
 
FIXER LES MOULURES
Même les plus belles moulures peuvent avoir piètre allure si elles sont mal installées. Pour une installation réussie, les bords supérieurs et inférieurs de la moulure doivent être solidement fixés au mur. Les plinthes s’installent en clouant d’abord son bord supérieur pour obtenir une finition sans joint le long du mur. Pour faciliter le travail et garantir la solidité de la pose, il est recommandé d’utiliser une cloueuse de finition. Les trous laissés par les clous sont si petits qu’ils peuvent être remplis de peinture. Si les moulures sont clouées à la main, il ne faut pas oublier d’enfoncer les clous avec un chasse-clou et de remplir les trous.
 
OUTIL POUR ENLEVER LE PAPIER PEINT
Enlever du papier peint n’est pas une tâche très agréable. Le truc pour faciliter le travail est de diluer la colle derrière le papier peint avec de l’eau, ce qui n’est pas chose facile en présence de papier peint de vinyle. Il existe dans les centres de rénovation des perforateurs de papier peint qui percent le papier pour que l’eau atteigne la couche de colle et la dilue.
 
Source : Rona.ca