514 942.8977
514 942.8977

VENTILATION ET CLIMATISATION

Mardi, 28 juin 2016


 
 
 


Les systèmes de ventilation et de climatisation sont des composantes importantes de la maison. Plusieurs maladies, comme l'asthme, la bronchite et les rhumes à répétition, sont la conséquence de maisons mal ventilées. Une ventilation inadéquate provoque également la formation de moisissures. Il est très important d'assurer une bonne ventilation et de renouveler l'air intérieur.

La climatisation sert à assurer le confort des occupants, et à stabiliser le niveau d'humidité. Les systèmes de ventilation et de climatisation travaillent de concert pour rendre la maison plus saine et plus écoénergétique.

UN NETTOYAGE RÉGULIER AMÉLIORE LA QUALITÉ DE L’AIR 
Lorsque l’air circule à l’intérieur de la maison, il récolte la poussière et les squames animales en suspension et transporte les impuretés de l’extérieur dans l’air ambiant. C’est pourquoi il est important de remplacer les filtres jetables ou de laver régulièrement les filtres permanents si l’on veut optimiser leur efficacité pour qu’ils gardent l’air de la maison sain. En outre, cela permet de réduire le temps passé à épousseter.

LA VENTILATION DES COMBLES (DE L’ENTRETOIT)
Il faut vérifier la ventilation des combles, car une ventilation adéquate assure l’efficacité de l’isolation, ce qui se traduit ultimement par une grande économie en frais de chauffage et une prolongation de la vie utile de la toiture. S’il n’y en a pas déjà, il faudra installer une turbine ou un évent de faîte le long du sommet du toit. L’air chaud monte et sort par le système de ventilation ce qui permet à l’air frais d’entrer par les soffites.
 
L’EAU DU CLIMATISEUR... VERS L’EXTÉRIEUR !
Quand un climatiseur fonctionne, il est normal que de l’eau s’accumule à l’intérieur de l’appareil. Mais cette eau doit être évacuée naturellement. C’est pour cette raison qu’il faut toujours installer un climatiseur en l’inclinant légèrement vers l’extérieur de la maison. Dans le cas d’un système central, il faut s’assurer que les tuyaux d’évacuation se déversent dans un drain.
 
DÉCLOISONNER LES MURS
Décloisonner et créer des ouvertures dans les anciennes maisons permet de chauffer ou rafraîchir plus efficacement. Avant l’avènement des systèmes de chauffage central, la chaleur de la maison était contrôlée grâce aux pièces de petite dimension dont on fermait les portes. On chauffait uniquement les pièces qui étaient utilisées, comme le salon, la salle à manger et la cuisine, avec de petits appareils de chauffage au bois ou au mazout. Mais les petites pièces cloisonnées nuisent à la circulation de la chaleur et de l’air frais. Une maison à aires ouvertes permet donc d’économiser de l’argent et d’offrir davantage de confort.
 
UN VENTILATEUR DE PLAFOND FAIT CIRCULER L’AIR
Un simple ventilateur de plafond consomme peu d’électricité, même s’il fonctionne en tout temps, et permet de faire circuler l’air pour assurer la fraîcheur et maintenir une température constante en toutes saisons. L’hiver, régler le sens d’orientation des lames de façon à faire faire descendre l’air chaud des plafonds et ainsi conserver une chaleur constante. L’été, au contraire, régler le sens de rotation des lames pour qu’elles attirent l’air du sous-sol et des fenêtres ouvertes vers le haut.
 
LES VENTILATEURS DE FENÊTRE SONT DES CLIMATISEURS ÉCONOMIQUES
Les ventilateurs de fenêtre transportent l’air frais dans la maison et évacuent l’air vicié vers l’extérieur. Parce que l’air chaud monte, il faut placer ces ventilateurs dans l’une des fenêtres de chaque pièce de l’étage supérieur et les régler de façon à ce qu’ils poussent l’air vers l’extérieur. On ouvre ensuite une fenêtre du sous-sol ou la trappe du vide sanitaire. La pression négative ainsi créée dans la maison fera monter l’air plus frais dans la maison.
 
LES VENTILATEURS À RÉCUPÉRATION DE CHALEUR RÉDUISENT LES PERTES DE CHALEUR
Les ventilateurs à récupération de chaleur, ou VRC, sont des appareils de ventilation centraux pouvant fonctionner de façon autonome ou être annexés à un appareil de chauffage. En plus d’amener de l’air frais dans la maison, il fait passer l’air chaud vicié dans un dispositif qui transfère cette chaleur à l’air frais entrant.
 
LANTERNEAU OUVRANT
Un lanterneau ouvrant posé au plafond supérieur d’une maison (ou en son point le plus élevé) permet d’évacuer l’air chaud et de générer un apport d’air frais. Durant l’hiver, le lanterneau fait entrer la lumière du jour dans la maison, ce qui contribue à la réchauffer.
 
VENTILATEURS-EXTRACTEURS À CAPTEURS D’HUMIDITÉ
La cuisine et la salle de bain sont les deux pièces d’une maison où le taux d’humidité peut devenir très élevé lorsqu’elles sont utilisées. Un ventilateur-extracteur à capteurs d’humidité se met en marche aux moments où la pièce est sollicitée, et s’arrête lorsque le taux d’humidité redevient normal. Il serait donc judicieux d’installer aussi un ventilateur-extracteur dans la salle de lavage.
 
DES ÉVENTS DE SOFFITE ET DE TOIT BIEN PROPRES
Dans la plupart des maisons de construction récente, la ventilation des combles est assurée par des évents de soffites et de toit, qui évacuent l’air par un évent de faîte situé au sommet du toit, ou par des évents posés sur le toit. Ces évents doivent être examinés régulièrement pour s’assurer qu’ils ne sont pas encombrés de feuilles ou d’autres débris.
 
Source : Rona.ca